Iriki Experience Travel

Trekking et randonnée dans Le grand sud marocain

Pour le voyageur, le Sud marocain est un véritable miracle, condensé de rêves : paysages, accueil, nature et culture se sont donné rendez-vous dans ce petit bout d’Afrique à deux pas de l’Europe.Un condensé des plus beaux voyages du désert marocain – découverte – randonnée – trekking – proposés par Iriki Experience Travel
Maroc… Un trekking dans un désert de roches et de cailloux, des oasis et des dunes, pour une parenthèse “sable” propice à la rêverie et à la méditation. Mais aussi la découverte de villages aux célèbres casbahs et de fossiles dont la région est riche, sans oublier l’atmosphère conviviale créée par les chameliers et leur caravane. Toutes les facettes du désert en un seul voyage !
Pour le plaisir des yeux, pour l’ambiance, pour un réveil des sens et un retour à la simplicité oubliée…

Trekking des grands ergs du Sud marocain

Le Sud Est possède toute la palette des reliefs sahariens : hamadas (plateaux) immenses, mers de sable (ergs) grandioses, dunes majestueuses, massifs escarpés, oueds parsemés de tamaris et oasis verdoyantes aux senteurs de menthe. Vous y découvrirez des peintures et des gravures rupestres millénaires à l’abri du temps et des fossiles.
Avec une équipe de sahariens (guides, cuisiniers, chameliers), connaissant parfaitement le désert dans lequel ils sont nés, la randonnée se déroule à un bon rythme mais toujours en respectant le votre, de crête en crête, de dune en dune, pendant que la caravane se faufile entre les reliefs pour rejoindre le point de campement, au milieu de nulle part, mais toujours caché au creux des plus belles dunes.
C’est là, après avoir admiré le coucher de soleil depuis les plus hautes crêtes, sans oublier auparavant de boire le fameux thé incontournable que nous nous sentons si bien, loin de tout. C’est là, sous les étoiles, dans le grand silence saharien, quand les regards se font éloquents et que les souvenirs de la journée affluent, que l’on absorbe alors pleinement la magie du désert.

Trekking dans le parc national d’Iriki Erg Chegaga

Véritable île de sable au milieu d’une vaste étendue caillouteuse, l’erg Chegaga émerveille : des dunes dorées sans cesse en mouvement dont la plus haute culmine à 300 mètres de haut (la plus haute dune de sable du Maroc), la couleur changeante et le chant du sable en mouvement.
La randonnée chamelière commence soit par Zagora, Foum Zguid, Mhamid el Ghizlane ou Zaouïat Sidi Abdenabi, petite oasis du lac Iriki (asséché depuis la construction du barrage El Mansour Eddhabi en 1971 et du déclin de la pluviométrie depuis plusieurs années). Au fil des jours, une succession de paysages contrastés et sauvages sans cesse renouvelés — plaine de sable damé, immenses regs de pierres noires, oasis de palmiers dattiers, dunes de sable gigantesques, villages abandonnés et petites montagnes couvertes de sable ocre et rouge — nous emmènent jusque dans les dunes de l’erg Chegaga, massif dunaire encore sauvage et de ce fait préservé du tourisme de masse.
Le retour vers Ouarzazate puis Marrakech se fait par la route qui traverse la vallée du Draa. La découverte des casbahs d’Aït Benhaddou et de Telouet, puis de la vallée de l’Ounila et ses superbes villages rouges accrochés à flanc de montagne. Si vous repartez vers Agadir par Foum Zguid vous traverserez Tazenaght la capitale du tapis berbère, Taliouine la ville d’or où est cultivé le précieux safran du Maroc, puis Taroudant , appelée « la petite Marrakech », citadelle aux fiers remparts entre montagne et mer et sa vue imprenable sur l’Atlas et l’anti-Atlas

De l’Atlas ou de l’océan au désert,

Une bonne idée de voyage pour découvrir à la fois les villages berbères puis le désert avec les dromadaires dans la belle région du Parc national d’Iriki et sa grande dune Erg Chegaga.
D’abord les différentes vallées au pied du Toubkal. Dominées par les 4 167 mètres d’altitude du point culminant d’Afrique du nord, et parsemées d’authentiques villages bordés de noyers, elles sont très agréables à découvrir. Authenticité des rencontres, nombre impressionnant de salam aleikum,

d’invitations à partager le thé à la menthe, les noix, les galettes. C’est aussi une randonnée en douceur, au rythme des travaux dans les champs et au village, à la rencontre d’un mode de vie ancestral. Nous croisons des cultures en terrasses et des moulins à eau, sous les noyers. Sans oublier les paysages parsemés d’arganiers dont est tirée la précieuse huile d’argan dans la région d’Agadir si vous venez au désert depuis l’océan.
Puis, direction le Sud… Marcher avec la caravane de chameaux, apprendre à nouer un chèche, faire du pain de sable, dormir sous la tente, se balader sur les dunes ou aller à la découverte des gravures préhistoriques et des nombreux fossiles dont regorge la région… Un rêve de voyage. Une semaine de dépaysement total dans le désert marocain, entre dunes, palmeraies, villages sahariens et oasis perdues.

Le grand trek tout là-bas au fond du désert

Un trek dans le sud du Maroc ! Au sud de l’Atlas, sur plus de 800 kilomètres, s’étend l’immense région qui annonce le Sahara. Le désert s’y installe en douceur, peu présent contre les montagnes, mais prenant sa véritable ampleur dans les confins du sud. Depuis l’oasis de Foum Zguid, une des portes du désert, on sent déjà le fameux Sahara qui s’annonce avec son immensité caillouteuse parsemée d’acacias sur la première partie de l’itinéraire vers le lac Iriki. Sur le trajet on aperçoit au loin le plateau rocheux du Madouar shrir et du Madouar El Kebir (appelé le Colorado du désert marocain). Puis arrive l’immense plaine de sable du lac Iriki asséché la plupart de l’année mais qui lors de pluies abondantes se rempli à environ 50 cm d’eau sur une courte période . Et enfin les dunes de sable à perte de vue, Erg El M’hazil, Erg Bougarn, Erg Zahar, Erg Smar, Erg el Ghoul et la grande dune d’Erg Chegaga et sa mer de sable à l’infini. Le silence et le ciel scintillant de millions d’étoiles apaiseront votre âme et vous laisseront un souvenir inoubliable.
Un beau trek, avec 3 à 15 jours consécutifs de marche selon votre choix, pour appréhender le désert marocain dans toute sa dimension !

Une découverte exhaustive en deux semaines

Le voyage idéal pour découvrir en deux semaines tous les visages du Sud Est marocain, la diversité de ses paysages et de ses ambiances : des canyons aux grands ergs, des montagnes granitiques aux tassilis au bord de l’Océan, d’Essaouira aux casbahs et villages fortifiés, les couleurs , le thé à la menthe, musiques et saveurs, celles des peuples et des traditions berbères…
Un littoral insolent vers l’Atlantique : des tassilis comme si le Sahara plongeait dans l’océan. Un massif granitique rouge : l’Anti Atlas, vigie sur le Sahara proche.
De grands ergs : Chegaga, Erg Chebbi.
Des oueds mythiques, et leur ruban de verdure : Dra, Dadès, Todra.
Au rythme de la caravane de dromadaires et des bivouacs inoubliables près des forêts de pierre ou au creux des grandes dunes, le subtil et doucereux thé à la menthe rythme les étapes traversant
des villages et des forteresses de pisé ocre.
Un carrefour de couleurs, de musiques et de saveurs, celles des peuples et des traditions berbères et sahariennes.

Et pourquoi pas randonner avec vos enfants dans le désert

Le desert, un terrain de jeu infini pour les enfants qui pourront monter à dos de dromadaire, bivouaquer en pleine nature dans le parc national d’Iriki. Ils y apprendront à faire le fameux pain de sable et découvriront la culture nomade lors des soirées au coin du feu. Ils y apprécieront l’eau, source de toute vie dans le désert et apprendront à en prendre soin au cours du voyage. Au cours de ce périple, les immensités désertiques au départ de Foum Zguid sont particulièrement propices à la découverte de la notion de “grands espaces” et des superbes paysages sahariens. Un livre de géographie grandeur nature et de merveilleux moments de complicité en perspective entre les enfants, les parents et l’équipe marocaine sans oublier bien sûr les fidèles dromadaires indispensables à notre voyage.